You are here

9è réunion consultative conjointe annuelle du CPS de l’UA et du COPS de l’UE

Date de publication: 
31/10/2016

Le 25 octobre 2016, le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (CPS de l’UA) et le Comité politique et de sécurité de l’Union européenne (COPS de l’UE) ont tenu leur 9è réunion consultative conjointe annuelle à Bruxelles. Cet événement s’inscrivait dans leur dialogue régulier au titre du partenariat Afrique-UE.

La réunion a été coprésidée par Walter Stevens, le président du COPS de l’UE, et par Catherine Muigai Mwangi, la présidente du CPS de l’UA. Elle a rassemblé les ambassadeurs des États membres du COPS de l’UE et du CPS de l’UA, le commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, Smail Chergui, le secrétaire général adjoint du Service européen pour l’action extérieure, Jean-Christophe Belliard, le directeur général adjoint chargé de la coopération internationale et du développement à la Commission européenne, Klaus Rudischhauser, ainsi que des hauts fonctionnaires de la Commission de l’UA, du Service européen pour l’action extérieure, de la Commission européenne et du Secrétariat général du Conseil de l’UE.

Les débats ont porté sur les situations de conflit et de crise que connaît encore l’Afrique, à savoir en République démocratique du Congo, en République centrafricaine, en Somalie, au Sahel/Mali, au Soudan du Sud, au Burundi et en Guinée-Bissau. D’autres sujets ont également été débattus, tels que le renforcement de la coopération entre l’UA et l’UE sur les questions de paix et de sécurité, et le soutien aux activités de l’UA dans ces domaines. Un communiqué conjoint a été publié à la fin de la rencontre.

La veille de cette réunion, le CPS de l’UA et le COPS de l’UE avaient organisé une retraite conjointe informelle à Genval. En tant que plateforme d’échanges informels, elle a permis aux participants d’aborder la lutte contre le terrorisme, la radicalisation et l’extrémisme violent, sans oublier la migration. Les coprésidents ont formulé des conclusions sur la retraite conjointe.

Les deux rencontres se sont déroulées dans une atmosphère constructive, ce qui a facilité les importants échanges et la convergence d’approches sur différents sujets. Le CPS de l’UA et le COPS de l’UE ont convenu de se revoir en 2017 à Addis-Abeba, en Éthiopie, et d’entreprendre une nouvelle visite conjointe sur le terrain dans la région.