You are here

Décisions clés du 31e sommet de l’Union africaine (UA) à Nouakchott

Date de publication: 
17/07/2018

Du 25 juin au 2 juillet 2018, le 31e sommet de l’UA organisé à Nouakchott, en Mauritanie, a passé en revue les progrès réalisés au niveau de la zone de libre-échange continentale africaine. Un événement conjoint UA-UE, « Les femmes au pouvoir », s’est déroulé en marge de ce sommet et a placé l’autonomisation des femmes et l’égalité des genres en tête des priorités en matière de coopération entre l’UA et l’UE.

Le président de l'UA, le président Kagame, et le commissaire européen Mimica ont co-organisé la manifestation «Les femmes au pouvoir» Union africaine - Union européenne durant le 31ème sommet de l'Union africaine en Mauritanie
Le président de l'UA, le président Kagame, et le commissaire européen Mimica ont co-organisé la manifestation «Les femmes au pouvoir» Union africaine - Union européenne durant le 31ème sommet de l'Union africaine en Mauritanie

Le 31e sommet de l’UA pourrait faire progresser la zone de libre-échange continentale (ZLECAf) en Afrique, annonçant que la Namibie, le Burundi, le Lesotho et la Sierra Leone ont signé l’accord, le nombre de signataires passant ainsi à 49 sur les 55 États membres de l’Union africaine. L’assemblée de l’UA a également adopté des décisions relatives à de cinq secteurs prioritaires dans le domaine des services : les transports, la communication, la finance, le tourisme et les services commerciaux.

Le sommet a approuvé le budget de l’Union africaine pour 2019, s’élevant à 681,5 millions de dollars. Compte tenu des réformes budgétaires, il s’agit d’une réduction de 12 % par rapport à 2018. La mobilisation des ressources financières continue de progresser sur le continent africain, grâce à la mise en œuvre de la décision de financement de l’Union. Au moins 14 États membres de l’Union africaine appliquent déjà le prélèvement de 0,2 % sur les importations admissibles.

Conformément au thème « Remporter la lutte contre la corruption : une voie durable vers la transformation de l’Afrique » de 2018, l’Assemblée a encouragé les États membres de l’Union africaine à lutter contre les flux financiers illicites. L’année 2019 a été déclarée « Année des réfugiés, des rapatriés et des personnes déplacées internes en Afrique : vers des solutions durables au déplacement forcé ».

 

L’Afrique et l’Europe placent l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes en tête de leurs priorités lors de la manifestation parallèle «Women in power» au 31ème Sommet de l’Union africaine en Mauritanie.

 

L’événement parallèle conjoint « Les femmes au pouvoir » a été organisé conjointement par le président de l’UA, Paul Kagamé, et le commissaire européen, Neven Mimica. Six mois après le sommet UA-UE à Abidjan, ce dialogue de haut niveau entre l’Afrique et l’Europe vient démontrer une fois de plus la force du partenariat et des efforts déployés pour soutenir l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes.